Les médias : obstacles à votre développement personnel et spirituel

 

Récemment j’ai regardé une vidéo sur Facebook d’une personne clamant haut et fort qu’il ne supporte plus les Français, qu’ils sont hypnotisés pour se conduire comme des moutons. Par exemple, ils sont tournés vers la coupe du monde de foot pendant que des lois sont créées très nocives pour la classe moyenne des Français et personne ne descend dans la rue…

La réponse est devant la télévision, personne ne s’aperçoit qu’il est sous contrôle et même ceux qui râlent, j’en ai marre, j’en ai marre…, on est sous contrôle psychologique et matériel…

Je n’ai aucun crédit sauf un crédit immobilier, c’est tout ! mais fut une époque où l’on a encouragé les gens à obtenir des prêts à la consommation pour acquérir tout de suite une belle télé par exemple, a été le début d’un contrôle matériel sur le peuple. Car un pays qui vit à crédit ne peut pas se permettre de faire de grosses grèves par exemple.

Il faut bien prendre conscience que c’est une stratégie à long terme de l’État français aidé par les médias évidemment.

Le problème avec les médias de masse détenus par des sociétés, c’est que, lorsqu’il y a un combat entre le profit et la réalité, la vérité n’est pas toujours prise en compte.

Le résultat cumulatif de cette exposition aux mass-médias est de vous former à adopter une vision déformée de la réalité – ce qui maintient les valeurs des pros de la publicité. Plus vous vous exposerez au courant dominant des médias de masse comme la télévision, plus votre modèle mental de la réalité sera faussé. Qui plus est, plus vous baignez dans la consommation des mass-médias, moins vous avez de temps pour vous investir dans l’apprentissage d’une expérience concrète. C’est un sentier de longue haleine jonché de paresse, d’indifférence et de déclin, sans raisonnement solide.

Nous sommes capables de réduire les effets de cet obstacle en apprenant à repérer de la joie dans l’expérience directe de la vie plutôt que dans le mensonge des médias de masse. Si vous êtes exposé au conditionnement des médias, restez conscient que les individus, qui se cachent derrière, ont un intérêt financier à remodeler vos notions de la vérité d’une façon qui entre fréquemment en conflit avec la réalité.

Je suis optimiste ; malgré tout je crois que cette société finira par prendre le dessus sur ce besoin de consommation des médias, car de plus en plus d’individus reconnaissent que le pouvoir et la réalité n’ont pas à s’opposer. Le pouvoir et la réalité fonctionnent d’autant mieux en tant qu’amis ; ensemble ils façonnent une vie meilleure.

Le conditionnement social est le plus proche cousin de celui des médias. La culture dans laquelle nous vivons – en incluant ceux que nous chérissons, nos connaissances, nos collègues et amis – contribuent dans une large mesure à notre compréhension de la vérité. À travers l’interaction fondamentale que vous pouvez avoir avec d’autres personnes, vous êtes perpétuellement affecté par des idées culturelles, éducationnelles et spirituelles. Ce qui est regrettable, c’est que de telles notions disciplinées placent souvent les valeurs des autres en amont de la réalité, aussi vous vous sentez obligé de faire les mêmes choses. À long terme, cette déconnexion de la réalité mène à une autodestruction, causant l’abandon de votre pouvoir sur l’impuissance et la confusion. Regarder en face la réalité vous permet de réclamer cette autorité.

Le conditionnement social n’est pas toujours négatif. Par exemple, le langage nous aide à communiquer et à nous connecter les uns aux autres.

D’autres fois, le conditionnement social établit de fausses croyances qui nous sabotent, comme la crainte sans fondement d’une présentation orale.

Il est crucial d’acquérir une conscience du conditionnement de vos valeurs sociales et de les sonder. Lorsque vous ressentez comme un conflit entre ces notions, votre comportement et vos sentiments, demandez-vous si vous avez vraiment confiance en ce que vous avez appris.

Est-ce que vos notions sont précises et réalistes ? Sont-elles égales à ce que vous croyez ? Afin de vous aligner avec la réalité, vous aurez à renoncer aux notions inexactes, erronées et mauvaises pour vous.

Un apprentissage fictif arrive lorsque vous suivez une croyance qui est partiellement ou totalement fausse. De telles croyances et opinions peuvent être adoptées accidentellement ou être établies intentionnellement par d’autres. Cela aura pour effet que les choix, qui en découleront, risqueront davantage de devenir des erreurs,  dont les conséquences restent incertaines.

Lorsque j’ai commencé à travailler à mon compte, j’étais plein d’illusions sur le fonctionnement d’une entreprise dans la vie réelle, et j’ai donc fait des erreurs stupides qui m’ont fait perdre du temps et de l’argent. Par exemple, j’ai malencontreusement accepté le fait qu’un contrat signé était toujours respecté par l’autre partie, en oubliant le risque inhérent à n’importe quelle transaction.

J’ai ainsi bouclé des contrats cruciaux et bientôt me retrouvais dépendant d’eux pour mes revenus, pour les voir un peu plus tard me filer entre les doigts. Cela m’a pris beaucoup de temps pour me débarrasser de ses erreurs, mais je les ai exterminé une à une, mes choix se sont amélioré et les affaires défaillantes devinrent fructueuses.

Une grande part de l’évolution de notre conscience requiert de savoir reconnaître et purger ses erreurs.

Faites de votre mieux pour rester ouvert à de nouvelles idées et données, et mettez vos suppositions au défi lorsque vous vous soupçonnez de vous accrocher à ce qui n’est pas vrai.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You may use these HTML tags and attributes:

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong> 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.