L’illusion de l’apprentissage spirituel sur internet…

On assiste de plus en plus à une foule personnes croyant détenir la science infuse, ne se documentant uniquement à l’aide de l’outil Internet. De plus, tous les domaines sont concernés par ce phénomène que ce soit la diététique, la spiritualité, l’exercice physique, l’informatique, l’automédication, etc.

On a donc une génération qui croit tout savoir et pardonnez-moi du terme, une génération qui « n’a jamais déplacé son c… », car ils ont appris à distance sans être confronté à l’expérience de l’apprentissage.

Donc comme les gens croient que tout est accessible sur Internet, ils ne se déplacent plus, ce qui induit tout une génération de personnes avec des ego complètement déplacés, ils affirment savoir, alors que c’est d’énormes sottises qui sortent de leur bouche. Je crois que dans l’histoire de la culture humaine, jamais on n’a entendu autant d’âneries sortir de la bouche des gens.

Même si ce sont des âneries qui sont facilement démontrables, le mal est fait, il y a de telles confrontations d’ego que plus personne ne sait qui a raison, la vérité reste donc souvent étouffée, c’est dommage pour les gens croyant apprendre quelque chose.

Les livres spirituels

Même si les livres ne sont pas toujours des sources sûres, ils sont largement supérieurs aux sources sur Internet, mais ce n’est pas un secret de dire que la lecture est de plus en plus boudée sauf sur un écran bien sûr. Le livre, c’est bien mais une fois de plus, on n’est pas dans un enseignement ou il faut vraiment bosser soi-même, ou vos erreurs sont corriges, ou vous expérimentez vous-même…

En fait, je me suis aperçu que tout le monde sait tout, mais personne ne sait rien, puisqu’ils apprennent par bride et pas d’une façon holistique donc global….

De nos jours, on a l’impression que les gens deviennent bouddhistes uniquement par Internet. C’est un exemple de déviances des ego en action, et surtout de la mode d’apprendre tout très vite. Or un apprentissage est très long et très dur, qui passe par des moments de doute et de remise en question. L’apprentissage n’est pas dans les réponses, mais sur le chemin, le problème est qu’avec internet, on est directement avec « je sais tout ».

C’est un peu comme la politique, en s’éloignant de la base, on s’éloigne du peuple donc de ses besoins, c’est le même effet avec Internet, on s’éloigne de l’expérience et de la vie. Les gens avec Internet et les écrans sont dans une bulle, plus personne n’existe autour d’eux..

Lors du forum des associations qui a lieu dans plusieurs villes de France pour promouvoir les milieux associatifs dans tous les domaines, les présidents me disaient qu’il devenait de plus en plus difficile de trouver de nouveaux membres, car ils deviennent de plus en plus difficiles de faire sortir les gens de chez eux. Pourtant, c’est dans ces milieux associatifs que l’on apprend le mieux, puisque cela nous met en contact avec des spécialistes dans des domaines différents.

Internet sert quand même à déclencher un apprentissage pour en savoir plus. C’est-à-dire que ça peut provoquer un déclic pour approfondir le sujet et devenir enfin un spécialiste dans le domaine. D’ailleurs c’est ce que je vous conseille. J’ai lu toute ma vie et j’ai passé ma vie dans le milieu associatif dès mon plus jeune age.

Ne tombez pas dans le piège de se contenter d’un écran pour apprendre, c’est une illusion. De plus en plus de personnes deviennent allergiques alimentaire uniquement en regardant des symptômes sur des forums, et comme cela confirme leur malaise, ils sont de plus en plus malades.

Et puis, comme un écran peut faire plusieurs tâches dans plein de domaines, il est très difficile de rester concentré sur une période sans aller faire un tour sur autre chose comme les réseaux sociaux, on retient très peu de ce que l’on était en train d’étudier.

Je le répète, Internet ne sert qu’à provoquer un déclic pour en savoir plus et approfondir le sujet avec des professionnels. Si vous ne sortez pas de chez vous, vous serez un novice toute votre vie…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You may use these HTML tags and attributes:

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong> 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.